Rechercher

12.3.9. Configurer un gestionnaire personnalisé dans le CLI

download PDF
Un gestionnaire personnalisé peut être ajouté, supprimé et modifié dans le CLI.
Voici les tâches principales qui vous reviendront pour configurer un gestionnaire personnalisé :
  • Ajouter un nouveau gestionnaire personnalisé.
  • Afficher la configuration d'un gestionnaire personnalisé.
  • Définir un niveau de journalisation.
  • Supprimer un gestionnaire personnalisé.

Important

Pour la configuration d'un gestionnaire personnalisé dans un profil de journalisation de système autonome, la racine (root) du chemin de configuration est /subsystem=logging/logging-profile=NAME/ au lieu de /subsystem=logging/.
Dans un domaine géré, vous devez spécifier quel profil utiliser. Vous devez ajouter le nom de profil en début de chemin de configuration pour un domaine géré, et remplacer /subsystem=logging/ par /profile=NAME/subsystem=logging/.
Ajouter un nouveau gestionnaire personnalisé
Utiliser l'opération add avec la syntaxe suivante.
/subsystem=logging/custom-handler="MyCustomHandler":add

Exemple 12.75. Ajouter un nouveau gestionnaire personnalisé

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/custom-handler="MyCustomHandler":add(class="JdbcLogger",module="com.MyModule",formatter="%d{HH:mm:ss,SSS} %-5p [%c] (%t) %s%E%n",properties={"maxNumberOfDays"=>"90","fileName"=>"custom.log","compressBackups"=>"true"})
[standalone@localhost:9999 /]
Afficher un gestionnaire personnalisé
Utiliser l'opération read-resource avec la syntaxe suivante. Remplacer CUSTOMHANDLER par le nom du gestionnaire personnalisé.
/subsystem=logging/custom-handler=CUSTOMHANDLER:read-resource

Exemple 12.76. Afficher une confoguration de gestionnaire personnalisé

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/custom-handler="MyCustomHandler":read-resource
{
    "outcome" => "success",
    "result" => {
        "autoflush" => true,
        "enabled" => true,
        "encoding" => undefined,
        "filter" => undefined,
        "filter-spec" => undefined,
        "formatter" => "%d{HH:mm:ss,SSS} %-5p [%c] (%t) %s%E%n",
        "level" => "INFO",
        "name" => "CONSOLE",
        "named-formatter" => "COLOR-PATTERN",
        "target" => "System.out"
    }
}
Définir le niveau de journalisation
Utiliser l'opération write-attribute avec la syntaxe suivante. Remplacer CUSTOMHANDLER par le nom de la catégorie de journalisation et LEVEL par le niveau de journalisation à définir.
/subsystem=logging/custom-handler=CUSTOMHANDLER:write-attribute(name="level", value="INFO") 

Exemple 12.77. Définir le niveau de journalisation

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/custom-gestionnaire="MyCustomgestionnaire":write-attribute(name="level", value="TRACE")
{"outcome" => "success"}
Supprimer un gestionnaire personnalisé
Utiliser l'opération remove avec la syntaxe suivante. Remplacer CUSTOMgestionnaire par le nom du gestionnaire personnalisé de fichiers à supprimer.
/subsystem=logging/custom-handler=CUSTOMHANDLER:remove

Exemple 12.78. Supprimer un gestionnaire personnalisé

[standalone@localhost:9999 /] /subsystem=logging/custom-gestionnaire="MyCustomgestionnaire":remove
{"outcome" => "success"}
[standalone@localhost:9999 /]
Red Hat logoGithubRedditYoutubeTwitter

Apprendre

Essayez, achetez et vendez

Communautés

À propos de la documentation Red Hat

Nous aidons les utilisateurs de Red Hat à innover et à atteindre leurs objectifs grâce à nos produits et services avec un contenu auquel ils peuvent faire confiance.

Rendre l’open source plus inclusif

Red Hat s'engage à remplacer le langage problématique dans notre code, notre documentation et nos propriétés Web. Pour plus de détails, consultez leBlog Red Hat.

À propos de Red Hat

Nous proposons des solutions renforcées qui facilitent le travail des entreprises sur plusieurs plates-formes et environnements, du centre de données central à la périphérie du réseau.

© 2024 Red Hat, Inc.